Christophe Dubus
April 24, 2017


…le Yellowstone Act de 1872 crée un précédent et popularise l’idée de préserver des sections de Nature pour en faire des Parcs Nationaux…

Depuis des centaines d’années, bien avant l’arrivée des premiers explorateurs anglophones, ce lieu attire les Indiens de toute la région. 

Le gibier abonde et les cours d’eau de montagne regorgent de poissons, en particulier la Truite Farday et l’Omble Chevaline. 

Les geysers sulfurants, les canyons bouillonnants et les marmites de boue gargouillantes contribuent à construire l’image mystérieuse et effrayante de ce plateau.


En 1807, John Colter, montagnard, fut le premier WASP à voyager dans la région. Il rejoint un groupe de trappeurs de fourrures pour explorer les régions sauvages et sillonne une partie du plateau de Yellowstone.

Il revient avec des histoires fantastiques de geysers fumants et de chaudrons bruyants: des histoires à dormir debout et les sceptiques surnomment la région « l’enfer de Colter ».


En 1869, l’expédition Folsom-Cook effectue la première exploration officielle, puis en  1871 le géologue du Gouvernement Ferdinand Hayden, apporte un tournant décisif a cette part de nature en réussissant à attirer l’attention du Congrès Américain.

Autour du feu de camp les idées les plus folles fusent sur l’exploitation rentable qui pourrait être de faite de ce lieu…

Pourtant l’idée qui est retenue est de préserver l'endroit...


Une date à marquer d’une pierre jaune…

Le 1er mars 1872, après le travail acharné de nombreuses personnes, le Président Ulysses Grant signe la loi S. 392, créant ainsi le premier Parc National de la Nation: Le Congrès décide par cette loi de mettre de côté quelque 2 millions d’acres de terres publiques repartis entre les futurs États du Wyoming, du Montana et de l’Idaho pour en faire le premier Parc National d’Amérique. 

Pour une nation décidée à coloniser et exploiter l’Ouest, la création de Yellowstone est surprenante, mais de nombreux membres du Congrès apportent leur soutien, simplement parce qu’ils pensent que cette région accidentée et isolée a peu de valeur économique.


Pourtant, 11 ans après la création du Parc, les démons capitalistiques reprennent  de la force et une voie ferrée et des  investissements immobiliers sont décidés. 


Le Général Sheridan emmène alors le  Président Chester Artur,  pêcheur aguerri, au coeur du parc -  tout de même  accompagné de 75 soldats pour sa protection - pour profiter d’un moment de détente, et surtout pêcher à la mouche la truite farday…

Le Président tombe amoureux du lieu et, pour préserver le parc, la privatisation est abandonnée.

A certains moments de son histoire le Parc a été même protégé par l’Armée, ce qui a créé les Rangers bien connus.


Yellowstone est désormais une étape incontournable du mandat de chacun des Présidents des Etats-Unis.


Le 1er mars 2022 seront fêtés les 150 ans du Parc de Yellowstone !

C'est l'amour des décideurs pour la nature qui, laissant de cote l'attrait pour le profit, ont permis de sauvegarder cette Nature.


Revenons à la Source, reconnectons-nous avec Notre Nature.

Chemin Faisons !